L'Atelier de Pauline - Interview de Pauline

e128378d2551c9cd227cc8ea4c4346e8
"C'est au cours de mon C.A.P. de verrier à la main, à l’École Nationale du Verre (Yzeure, 03), que j'ai eu envie d'essayer la technique des perles de verre. J'ai donc, grâce à l'association des perliers d'Art de France, eu l'occasion de fabriquer mes premières perles en verre sous l’œil de la perlière Valérie Vayre à Bourges. C'est elle qui m'a donné l'envie de pratiquer cette technique et après avoir discuté de l'installation requise, j'ai eu mon propre atelier.
Rapidement, les réflexes liés aux gestes que je pratiquais pendant mes cours de verre soufflé sont apparus, cela m'a beaucoup aidé de connaître la viscosité et la couleur du verre. J'ai donc, pendant de longues heures passées devant mon chalumeau, testé des formes de perles et grâce à un livre* détaillant plusieurs techniques, j'ai pu, petit à petit, prendre de l'assurance.
 
J'ai eu ensuite la chance d'intégrer l'école/atelier Espace Verre, à Montréal, Québec, en combinaison avec le Cégep du Vieux Montréal. En 1 année j'ai vécu dans un autre univers, j'ai repris des cours de verre soufflé, j'ai approfondis des techniques de verre à froid et de chalumeau, appris le moulage et le thermoformage grâce à des professeurs compétents et passionnants. J'ai pu élargir mon champs de vision du verre, en découvrant d'autres techniques et artistes, ce fut aussi une expérience enrichissante de rencontres et d'amitiés.
 
Puis me voilà revenue à Bransat où je me suis inscrite en «couveuse d'entreprise» pour me lancer et pour vous faire partager mes créations.

Pour fabriquer mes perles en verre j’utilise la méthode du verre filé, pour ceci j'ai besoin d'un chalumeau avec un mélange de propane et d'oxygène.
Je prends un mandrin (une tige en métal qui fera le diamètre de la perle) qui a été trempé dans du séparateur (que l'on utilise afin de pouvoir enlever la perle par la suite) et je chauffe doucement une baguette de verre (pré-colorée) de la couleur voulue dans une flamme d'environ 600°C. Une fois mon verre chaud il ne me reste plus qu'à l'enrouler sur le mandrin, tout en tournant celui-ci, lorsque je veux arrêter cette opération, il me suffit de « couper » le verre dans la flamme. Je recommence jusqu'à avoir la grosseur voulue, je peux également façonner des formes grâce à une palette graphique et je peux ensuite appliquer les décors.
Lorsque ma perle me plaît, j’éteins mon chalumeau et je la place dans un four de re-cuisson spécifique au verre (qui a été pré chauffé avant), chaque verriers peut avoir une cuisson différente, pour ma part, mon four chauffe à 515°C puis descend par paliers de 430°C, 100°C et redescend seul à température ambiante. Il me faut environ 6h pour qu'une re-cuisson soit terminée.
Dans les perles en verre il existe de nombreuses formes et de nombreux décors possibles, le façonnage peut être long.
Il faut rester patient et concentré, j'adore travailler le verre car on ne fini jamais de s'améliorer et de découvrir d'autres astuces.
Si vous voulez plus d'informations, je serai ravie de vous en fournir."

Venez visiter mon site Internet :www.atelier-de-pauline.fr

Suivez-nous

BonPlanLocal

NewsLetter

Inscrivez-vous pour recevoir, avant tout le monde, les nouveautés.